1/4

Be Heintzman Hope

Switch + Poetics to Activate the Technology of the Body + Nurse Tree

Dates

2 — 6 mai 2023

Lieu

En co-présentation avec MAI | Montréal, arts interculturels

Informations pratiques

Dates
2 mai 2023 - 19 h 30
3 mai 2023 - 19 h 30
4 mai 2023 - 19 h 30
5 mai 2023 - 19 h 30
6 mai - 14 h 00 

Se rendre
3680 rue Jeanne Mance
Montréal, QC H2X 2K5

Billetterie
MAI : (514) 982-3386
https://m-a-i.tuxedobillet.com/main/switch-poetics-to-activate-the-technology-of-the-body-nurse-tree

Tarifs
Régulier : 28 $ | Réduit : 22 $ | Junior & groupes : 16 $
Accompagnateur·rice (pour les spectateur·rices ayant un handicap) : 0 $

Accessibilité
https://www.m-a-i.qc.ca/accessibilite/ 

Durée de spectacle

Notes de spectacle
Avertissement sur le contenu :
Changements rapides de lumière,
Changements rapides de son,
Sexualité

Description

Switch + Poetics to Activate the Technology of the Body + Nurse Tree sont trois projets présentés en dialogue. 

Switch s’inspire du striptease, de la danse à 10, de la méditation et des arts martiaux intuitifs. La chorégraphie compose avec la notion du sexy et le concept bouddhiste du fantôme affamé. En philosophie orientale, le fantôme affamé représente la voracité insatiable en nous qui mène à la dépendance, à l’autodestruction et à la maltraitance. Switchest un solo de danse qui incarne les aspects fluides et animaux de l’humain, et qui trouble d’objectivation par la sensation.

Poetics to Activate the Technology of the Body est une série de vidéodanses inspirée par la méditation guidée et l’approche didactique des vidéos d’entrainement. Les clips sont un hymne aux moments où l’on reprend notre souffle et l’on calme le système nerveux. Par l’entremise du son et de la danse, ce spa numérique nous guide dans un retour à soi et à la sensation.

Nurse Tree est une installation avec des travailleur·euses du corps qui porte sur les esthétiques et pratiques du soin. L’œuvre cherche à outrepasser la critique du complexe médico-industriel pour accéder aux économies alternatives du soin tout en acceptant la nécessité d’une vision d’avenir et les torts des courants utopistes. C’est une proposition pour une autre façon de vivre, de mourir, et de prendre soin de soi et des autres en cours de route.


Équipe

Be Heintzman Hope — Chorégraphie et interprétation Switch 
Lucy B., Kaiden Diaz, Be Heintzman Hope, Bam Truong — Performance 
nènè myriam-konaté, Clara Furey, Nada Khashaba, Maxine Segalowitz, K.G. Guttman, Carol Prieur — Dramaturgie 
Carmen Colas — Conception sonore
Nien Tzu Weng — Conception éclairages
Alice Lepage-Acosta — Conception costumes
Baco Lepage-Acosta — Conception vidéo 
Samuel Thériault — Direction technique 

Vidéo & Images — Baco Lepage-Acosta 

Partenaires et soutiens à la création — CCOV, Studio 303

La création de cette œuvre est rendue possible grâce à l’appui financier du : Conseil des arts du Canada, Conseil des arts de Montréal.

Une co-présentation Danse-Cité & MAI | Montréal, arts interculturels
Une co-production  Be Heintzman Hope, MAI | Montréal, arts interculturels, Parbleux & Danse-Cité

Démarche artistique

Mon corps est un site d’excavation émotionnelle, il est la base de mon travail. Des choses non dites vivent à l’intérieur des corps, prenant de la place. Je m’efforce de créer un espace où le corps peut s’exprimer. En travaillant avec la logique disparate des mots et du mouvement, je cherche à démêler comment cette dissonance se manifeste dans le geste. 
Le contexte occidental crée un espace où le langage du corps doit être validé en permanence par une analyse verbale et écrite. Travailler dans des imaginaires sans paroles permet à la nuance du ton de devenir un langage en soi. Utiliser le ton comme langage est un acte diasporique de résistance aux langues coloniales et à la perte de nos langues maternelles.
En savoir plus : https://parbleux.com/productions-deleguees/artistes/be-heintzman-hope 


À propos de l'artiste