Avril 2022
28 29 30 — 19h
Mai 2022
01 — 16h
Tangente, ÉDIFICE WILDER - Espace Danse

Les jeux du crépuscule

Ariane Boulet

1/5

Introduction

Les jeux du crépuscule est un événement polyphonique qui multiplie les occasions d’interroger notre rapport individuel et collectif au vieillissement et à la maladie. Rassemblant une oeuvre d’art vivant, une installation visuelle, un recueil de poèmes, un atelier pour la co-présence, un espace de parole pour les proches-aidant·e·s et un cercle de rêve, cet événement polyphonique cherche à multiplier les perspectives sur le sujet et, surtout, à susciter des expériences et des déplacements intérieurs.

Crédits

Une co·présentation avec Tangente.

Direction artistique & création :
Ariane Boulet 

Direction musicale, composition et interprétation :
Marie Vallée 

Conception des paysages sonores :
Tom Demers

Regards extérieurs :
Nicolas Filion, Sarah-Ève Grant, Sophie Michaud

Artiste visuelle :
Marie-Hélène Bellavance 

Chercheure en technologies de la conscience et de la présence :
Stefanie Blain-Moraes

Poète et médecin psychiatre :
Ouanessa Younsi

Coproduction :
Danse-Cité, Le Radeau - Je suis Julio

Soutiens financiers :
Conseil des arts du Canada, Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des arts de Montréal, Ville de Montréal

Images:
Illustration Lucy M. May · Photo Emily Gan

En collaboration avec les Interprètes-créateur·rice·s :
Audrey Bergeron, Lucy May, Isabelle Poirier, David Rancourt, Georges-Nicolas Tremblay, Julie Tymchuk

Conception éclairages et scénographie :
Audrée Lewka 

Vidéaste :
Robin Pineda-Gould

Facilitatrice & psychologue :
Florence Vinit

Guide d'ateliers :
Marco Pronovost

Texte poétique :
Clémence Dumas-Côté

Codiffusion :
Danse-Cité, Tangente

Résidences et partenaires :
Pôle Territoire Danse, en collaboration avec le Musée d’art de Joliette, le Centre culturel Desjardins, le Carrefour culturel de Notre-Dame-des-Prairies et Diffusion Hector-Charland, CCOV, Studio 303, Espace le vrai monde?, Maison de la culture Rosemont Petite-Patrie, Tangente

Démarche

Atelier: Rencontre avec la technologie de la présence* (30 minutes, différentes plages horaires – Espace Vert)

Animé par Stefanie Blain-Moraes et Marco Pronovost, l’atelier se vit à 6 personnes pendant 30 minutes pour ouvrir une porte sensorielle vers le spectacle d’Ariane Boulet. Plusieurs horaires sont proposés entre 17h30 et 18h du 28 au 30 avril, et de 14h30 à 15h le dimanche 1 mai.

Stefanie Blain-Moraes est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en technologie de la conscience et de la personnalité. Elle est la créatrice de la biomusique, une technologie qui convertit les changements physiologiques émotionnellement saillants en production musicale. Il a été démontré que la biomusique améliore la perception de la personnalité chez les individus peu communicatifs et détecte les moments de synchronie interpersonnelle chez les personnes atteintes de démence se déplaçant avec les autres.

+

Installation visuelle: La maison que j’habite, moi (Café-Bar)

Inspirée du projet de médiation La maison que j’habite, moi développé depuis 2018 en collaboration avec les résident·e·s et les personnes proches aidantes des CHSLD qui ont été traversées par Mouvement de passage, l’installation visuelle éponyme invite les spectateur·rice·s dans un espace de transition et de dépouillement menant vers la salle de spectacle.
Œuvres et installation créées par l’artiste Marie-Hélène Bellavance en collaboration avec les résidents du CHSLD Sylvie-Lespérance.

+

Spectacle: Les jeux du crépuscule (75 minutes – Espace Orange)

Œuvre chorégraphique innervée du vécu de huit artistes impliqués dans le projet Mouvement de passage réalisé en Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) depuis 2014. L’intention est de créer une œuvre-témoin qui transcende les mémoires physiques, sensorielles et émotives de chacun des artistes ayant pris part au projet. Il s’agit de poser les questions essentielles ayant émergé d’une expérience substantielle et transformatrice, et faire se répondre les états et les gestes porteurs de ressenti et de réflexion. Ultimement, j’espère une œuvre qui, au-delà de sa capacité à décanter le vécu des artistes, puisse refléter le portrait pluriel de ce qui se vit dans le foisonnement invisible de la coexistence d’inconnus réunis dans la danse.

+

Après le spectacle: Loge de rêve (45 minutes – Espace Orange)

Avec Florence Vinit, pour rêver ensemble nos rapports au vieillissement et à la maladie.

+

GRATUIT! Cercles de parole pour les personnes proches aidantes (60 minutes – Espace Vert)

Espaces de partage et de soutien pour les personnes proches aidantes, préposé·e·s et personnes de soutien tenus par Florence Vinit. Le samedi 30 avril à 15h ou le dimanche 1er mai à midi. Animation en français, ouvert à tous et toutes. Réservation requise.

Le vieillissement, la maladie, même la mort ne sont pas des sujets dont on parle souvent dans la vie quotidienne. Pourtant, ils sont centraux dans notre façon de voir l’existence et de faire certains choix. Ces cercles de parole sont l’occasion d’échanger de manière intime dans un cadre sécuritaire. À partir d’une prise de parole ritualisée, en petit groupe, chacun·e sera invité·e à déposer un mot, un récit, une question ou même un instant de silence. Il ne s’agit pas de thérapie mais d’un moment pour être ensemble autour de thèmes au cœur de notre humanité.

C’est à une célébration de la noblesse de l’être entier que Les jeux du crépuscule se destine, aux lieux incarnés et métaphysiques où celle-ci émerge : les relations, les champs de force, les niveaux de conscience. L’événement est une invitation à s’ancrer dans le vivant, et, devant lui, à acquiescer à son mystère, dans la confiance des sources souterraines qui l’alimentent.  

Biographies