Danse-Cité vous invite à une nouvelle diffusion en ligne de PAPILLON d'Helen Simard, du 12 février au 14 février 2021

Vous l’aviez raté ? Danse-Cité vous invite à nouveau à découvrir Papillon d’Helen Simard, du 12 février, midi, au 14 février, 23 h, sur la plateforme lepointdevente.com. Née de contraintes mais aussi de possibles, la pièce a été présentée en première en live streaming de la scène du théâtre La Chapelle, le 5 novembre, dans une coréalisation de Frédéric Baune et Helen Simard. Elle a été retransmise en différé, une première fois, du 13 au 15 novembre.

Dans Papillon, le thème du chaos a inspiré la création de trois solos à la fois distincts et complémentaires, interprétés par Nindy Banks, Jean-Pierre Mecdy et Victoria Mackenzie sur une partition musicale de  Roger White, Rémy Saminadin et Ted Yates, également sur scène. La captation de l’œuvre avec plusieurs caméras nous aspire pleinement dans l’univers de la chorégraphe. Elle nous fait oublier en l’espace de quelques minutes que la danse se déroule sur un écran d’ordinateur. Coût du billet : 10 $

Lire l’article de Léa Villalba, Le Devoir 
Lire l’article de Victor Swoboda, Dance International

Écoutez le podcast ConfiDanse d’Ariane Famelart avec Helen Simard

Billets : lepointdevente.com

Autre oeuvre originale disponible en ligne : Verso d'Audrey Bergeron

Les 11 et 12 septembre 2020, Danse-Cité ouvrait sa nouvelle saison avec Verso d’Audrey Bergeron en mode virtuel. Il s’agissait de la première expérience numérique de l’histoire de l’organisme et de l’artiste. La pièce s’animait en direct sur le Web de la scène du théâtre Prospero, dans une adaptation de Frédéric Baune. Inspirée des films muets, en noir et blanc, Verso réunit un quatuor féminin et un pianiste au cœur d’un montage chorégraphique truqué et poétique. Aujourd’hui, on peut visionner la pièce en tout temps sur le site sceno.tv. Avec Kim Henry, Merryn Kritzinger, Jessica Serli et Audrey Bergeron et le pianiste Roman Zavada. Coût du billet : 6,49 $.

Billets : https://www.sceno.tv/

Photo : Nindy Banks    © Do Phan hoi