PLUTON - ACTE 3 La 2e Porte à Gauche | Traces-Hors-Sentiers
EROS JOURNAL David Pressault | Traces-Chorégraphes
ELLE RESPIRE ENCORE Jérémie Niel | Traces-Hors-Sentiers
LA VIE ATTEND David Albert-Toth & Emily Gualtieri | Traces-Chorégraphes
SOUK-CITÉ 2

2015-16 Season

September 2017, 8th -- From 7 pm to 10 pm
David Albert-Toth & Emily Gualtieri
September 27. 28. 29. 30 + October 4. 5. 6. 7, 2017 - 8 PM
David Pressault
October 26. 27. 28. 31 + november 1. 2. 3. 4, 2017 - 8 PM
Jérémie Niel
March 14. 15. 16, 2018 -- 7 PM + March 17, 2018 -- 4 PM
La 2e Porte à Gauche
March 22. 23. 24 + 27. 28. 29. 30. 31, 2018 - 8 PM

Mailing List

IL ÉTAIT UNE FOIS DANSE-CITÉ : "TOM" EN 1987

Une photo subtilisée au hasard dans les archives de Danse-Cité... Cette même photo proposée à Daniel Soulières pour convoquer un souvenir... Chaque mois, IL ÉTAIT UNE FOIS DANSE-CITÉ vous invitera à découvrir un instant du passé accompagné d'une note de Daniel Soulières, interprète, fondateur et directeur artistique de Danse-Cité. Amoureux de l'histoire, curieux du passé pour comprendre le présent, cette rubrique s'adresse à vous. 

"À l'Espace Go, du 16 au 26 avril 1987...'TOM', ma section solo de VIA MEMORIA.
Des traces de mon passé antérieur... J'allais discuter 
de TOM (dit ti-tom) pour des questions de feed-back et de lectures, avec le psychologue René Bernèche, qui m'avait enseigné durant mon BACC en psychologie à l'UQÀM. 'TOM' était ma réponse dansée à la thématique : que représente le héros à l'enfance, à l'adolescence, à l'âge adulte ? 

Hybridité vivante, c'était aussi un voeu d'explorer ensemble théâtre gestuel, danse et performance avec mes collègues de différentes formations Luana Santini, Nicole Renaud et Sylvie Tourangeau." - Daniel Soulières

**Note au programme de soirée : 
Ardu de chausser plus grand que soi! Et plus petit... enflures, boursoufflures, comme des "ti-cors" au coeur! Son premier héros, il s'est imposé de soi. Les suivants, ils les choisissait sur le marché moir du phantasme télévisé, standardisé, sexué. Se déparer de souvenirs accrocheurs, et s'ouvrir à toute empreinte qui surgira des nouveaux que TOM n'oublie pas, parce qu'il ne se rendra pas à une première fin, via son existence synthétique forte de mémoire.  

© "TOM"1987, chor.D.Soulières Photo : M.L'Abbé

© 2017-2018 Danse-Cité - Web services by jm+